17 MAG 1995

Intervento di Gianfranco Dell'Alba sul bilancio dell'Unione Europea

STRALCIO | - PARLAMENTO EUROPEO - 00:00 Durata: 3 min 7 sec
A cura di Andrea Maori
Player
Registrazione video di "Intervento di Gianfranco Dell'Alba sul bilancio dell'Unione Europea", registrato a Parlamento Europeo mercoledì 17 maggio 1995 alle 00:00.

Sono intervenuti: Gianfranco Dell'Alba (parlamentare europeo, Lp).

Sono stati discussi i seguenti argomenti: Agricoltura, Are, Bilancio, Ecu, Parlamento Europeo, Unione Europea.

La registrazione video ha una durata di 3 minuti.

Questo contenuto è disponibile anche nella sola versione audio.
  • Gianfranco Dell'Alba

    parlamentare europeo (LP)

    Dell'Alba (ARE), rapponeur pour avis de la commission des budgets. - Monsieur le President, chers collègues, Monsieur le Commissaire, pour la première fois depuis le sommet d'Edimbourg, le Parlement europeen est appelé à emettre un avis sur les propositions de la Commission dans un contexte de conjoncture economique favorable, montrant une amelioration du produit interieur brut au niveau de la Communaute, et où les besoins de credit, du point de vue du PEOGA "Garantie", laissent une marge importante par rapport à la ligne directrice agricole au titre du budget i995. En effet, cette derniere s'elève à l milliard 47 millions d'ecus pour i995, comme l'a demontré le budget rectificatif et supplementaire que nous avons vote il y a quelque temps. La proposition du rapporteur et de la commission de l'agricul- ture d'augmenter de maniere globale l`ensemble des prix agricoles d'un montant forfaitaire de l % pour la campagne 1995-i996 semblerait, dans oe contexte, tout à fait justifiee. L'impact financier de cette mesure serait d'ai|leurs relativement modeste puisqu'il s'eleverait, d'après les calculs de la Commission elle-même, à 280 millions d'ecus. Ce resultat doit toutefois être apprécie dans le cadre global de la politique agricole commune et des contraintes budgetaires. Alors, m'exprlmant ici en tant que rapporteur de la commission des budgets,je me dois, au nom de celleci, de demander à la plenière d'être vigilante sur Pensemble du probleme qui est pose par la campagne, et donc par les prix agricoles. En effet, outre Paugmentation proposée par la commission de l'agricul- ture, il convient de prendre en consideration d'autres elements: les aspects agrimonetaires lies à la politique agricole commu- ne, chiffres à l,8 milliard d'ecus pour i996; l'impact des deux grands volets de la politique agricole commune, à savoir la politique des prix et la politique d'aides directes aux agrlcul- teurs, chiffrés a 400 et 600 millions d'ecus; l'application complete de la réforme de la PAC et la prise en compte des exercices prêcedents, qui nous donne un total global des prises en compte, sur le budget 1996, de plus de 5 millianis d'ecus. Si de telles previsions se révèlaient exactes, elles entraíneraient évidemment des problèmes qui rendraient très difficile le respect du budget et seraient de nature à, faire surgir des tensions entre les États membres. Donc, independamment de la position que prendra mon groupe. et au nom de la commission des budgets, j'invite le Parlement à ne pas soutenir la proposition de la commission de l'agriculture.
    0:00 Durata: 3 min 7 sec